2018 S11 AAPE 6: recherche de SN dans des amas avec z > 0.3

C'est le Blog ou cahier journalier de la station.
Répondre
Simon de Visscher
Messages : 220
Enregistré le : 31 juil. 2008 17:24
Contact :

2018 S11 AAPE 6: recherche de SN dans des amas avec z > 0.3

Message par Simon de Visscher » 13 mars 2018 11:57

Bonjour à toutes et tous,

Ce fil va être court, la mission a du être annulée pour cause de sécurité et météo.

D'abord le sujet: comme le titre l'explique, nous voulions faire un survey d'amas de galaxies lointains (typiquement avec z entre 0.3 et 0.8, mais potentiellement bien plus loin) pour faire une étude statistiques sur la présence de supernovae, i.e. essayer de déduire la fréquence, pour un z donné, à laquelle apparaissent les SN dans une galaxie. Ce nouveau programme constitute en quelque sort la suite de ce que nous avons fait précédemment, à savoir ceci. Nous voulons faire tourner en parallèle les trois instruments (avec les deux apogees et une SBIG ST10 emportée pour l'occasion) pour multiplier les chances de voir ces supernovae.

Nous sommes donc bien arrivés à Saint-Véran vendredi soir, pour notre habituelle nuit d'acclimatation au Costebelle. Les prévisions n'étaient pas fameuses mais rien d'alarmant, au pire 10-15cm de chute de neige prévue durant la journée le samedi, surtout l'après-midi . Dominique est à l'observatoire depuis quelques jours et nous attend. Samedi à 9h30 nous prenons les remontées mécaniques, mais nettement moins optimistes que la veille: le pic n'est pas visible, le vent est déjà fort en bas des pistes, et la neige tombe bien. Arrivés au haut du Grand-Serre, notre espoir d'arriver à l'observatoire descend encore d'un niveau: les rafales de vent doivent monter à 70 ou 80km/h, des vagues de brouillard successives masquent complètement notre environnement, et la neige "tombe" horizontalement... Nous tentons le hors piste sur quelques dizaines de mètres, et nous rendons compte rapidement que nous ne voyons pas à 2 m l'état de la neige au sol.
Une chute depuis le haut d'une congère qui était totalement invisible finit par nous convaincre de faire demi-tour. Nous mettons Dominique au courant et retournons au village en suivant les pistes, non sans mal car même là on a parfois du mal à rester debout tant la perte de repères est importante.

Jusqu'au soir nous scrutons les prévisions météo depuis le Costebelle. A ce moment- là, la montée semble envisageable lundi (dimanche il neiger toute la journée), et une légère amélioration pour le reste de la semaine est prévue (à part jeudi). Lors de la dernières mise à jour des prévisions météo du dimanche, un nouveau verdict tombe: lundi c'est rebelotte pour les chutes de neige, et la seule fenêtre prévue est la nuit de mercredi à jeudi, le reste de la semaine étant mauvais (neige et vent). Nous décidons alors d'attendre le lundi matin pour décider si on attend encore ou pas. Et comme vous pouvez l'imaginer, lundi matin c'était pareil, on a donc quitté le village et avons eu un dernier aperçu des dangers de la montagne lorsqu'en passant par le Lautaret, une coulée de neige est tombée juste devant une des voitures, sur la route (oui, emprunter le Lautaret par mauvais temps n'est pas l'idée la plus lumineuse...).

Nous tenons vivement à remercier Dominique pour son aide logistique: deux jours avant notre arrivée il avait déjà monté la bonette et la fibre du Musicos pour que nous puissions, indépendamment de notre programme, faire un essai de calibration sur une ou plusieurs étoiles de référence, ainsi que le SSM prêté par Airylab pour compléter les mesures de seeing diurnes déjà commencé lors de la dernière mission solaire.

Nous prévoyons d'ores et déjà une autre mission hivernale, en espérant que cette fois Dame Nature soit plus clémente.

Les missions hivernales sont des expériences en soi mais demandent une certaine patience car la probabilité d'avoir de mauvaises conditions est loin d'être négligeable. Nous avons fait le compte: Sur 7 missions hivernales, 3 ont dû être annulées pour cause de risque de neige. Mais ce risque est compensé par l'espoir des nuits interminables et cristallines, des seeing stratosphériques, et d'une quiétude difficilement trouvable autrement.

Merci de nous avoir lu,

Simon, Christophe, Vincent.

garde
Messages : 239
Enregistré le : 15 juil. 2006 09:46
Localisation : Grenoble (38)
Contact :

Re: 2018 S11 AAPE 6: recherche de SN dans des amas avec z >

Message par garde » 18 mars 2018 13:07

Bonjour Simon,

Merci pour ce compte rendu et dommage pour l'annulation de la mission, j'aurais bien aimé voir le survey de galaxies avec un z>0,3 et également avoir des spectres Musicos pour valider le traitement dans ISIS.

En espérant que la prochaine mission soit la bonne...

Olivier GARDE

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités